Carissa Veliz – Conférencier

Professeur agrégée de philosophie à l'Institut de l’Éthique en IA. Membre du Hertford College, Université d'Oxford

Vous souhaitez des informations supplémentaires sur Carissa Veliz ?
Carissa Veliz Photo de Profile

Conférencier spécialisé sur

  • La confidentialité, c'est le pouvoir
  • L'éthique en IA
  • Les arguments en faveur de la fin de l'économie de la data
  • La cybersécurité
  • Technologie et politique publique
  • Qu'est-ce que l'éthique numérique peut apprendre de l'éthique médicale ?
  • Réseaux sociaux et liberté d'expression
  • L'impact de la technologie sur le business, la politique et la société
  • Les algorithmes peuvent-ils être des garants de la moral ?
  • Pourquoi avoir besoin d'éthique alors que nous avons la justice ?

Language

  • Anglais

Biographie

Carissa Véliz est une auteure primée, professeur agrégée à l’Institut de l’Éthique en IA et membre du Hertford College de l’Université d’Oxford.

Ses recherches portent sur l’éthique numérique, et plus particulièrement sur la confidentialité et l’éthique de l’IA, ainsi que sur l’éthique pratique, la philosophie politique et les politiques publiques.

Elle est témoin au comité restreint des communications et du numérique de la Chambre des Lords, sur la liberté d’expression et la politique publique, ainsi que membre du groupe consultatif de haut niveau sur la technologie et l’ordre mondial au ministère des Affaires étrangères, en Espagne.

Carissa a publié des articles dans The Guardian, The New York Times, New Statesman, The Independent et El País. Ses travaux universitaires ont été publiés dans The Harvard Business Review, Nature Electronics, Nature Energy, AI & Society et The American Journal of Bioethics, entre autres.

Carissa Veliz est l’auteure de « Privacy Is Power », nommé « Meilleur livre d’économie de l’année ». Il met l’accent sur l’importance de la protection de la vie privée des individus, car celle-ci constitue une forme de pouvoir. Si nous partageons trop de nos données avec les entreprises, les plus riches prendront alors le pouvoir. Mais si nous laissons l’accès à nos données personnelles aux gouvernements, nous risquons de sombrer dans l’autoritarisme. Pour que la démocratie reste forte, l’essentiel du pouvoir doit appartenir aux citoyens, et celui qui détient les données a le pouvoir : « La vie privée n’est pas une préférence personnelle, c’est une préoccupation politique ».

Elle pense que les données personnelles sont un actif toxique et devraient être réglementées comme s’il s’agissait d’une substance toxique. Carissa est également la rédactrice en chef du Oxford Handbook of Digital Ethics. Elle collabore avec des institutions privées et publiques en tant que consultante.

Regardez Carissa Veliz en conférence

Vous souhaitez réserver Carissa Veliz en tant que conférencier pour votre prochain évènement ?