Farah Pandith – Conférencier

Première représentante spéciale des communautés musulmanes du Département d'État des États-Unis

Vous souhaitez des informations supplémentaires sur Farah Pandith ?
Farah Pandith Photo de Profile

Conférencier spécialisé sur

  • Politique étrangère des États-Unis
  • Femmes inspirantes
  • Nouvelles générations
  • Extrémisme
  • Terrorisme et sécurité
  • Leadership
  • Innovation et gouvernement

Language

  • Anglais

Biographie

Farah Pandith est une pionnière dans le domaine de la lutte contre l’extrémisme. Experte en politique étrangère, auteur et entrepreneur en diplomatie, elle a travaillé auprès de trois présidents américains.

Nommée première représentante spéciale des États-Unis auprès des communautés musulmanes en 2009 par la secrétaire d’État Hillary Clinton, Farah Pandith s’est rendue dans près de cent pays pendant les mandatures de Clinton et Kerry, instaurant des initiatives axées sur la jeunesse. Elle est allée à la rencontre de milliers de jeunes musulmans, avant de concevoir des plateformes innovantes, des initiatives nouvelles et de bâtir un réseau international.

Farah Pandith est Senior Fellow au Conseil des Relations Internationales, Senior Fellow à la Kennedy School of Government de l’Université Harvard et responsable de la stratégie à l’Institut pour le Dialogue Stratégique. Elle a été membre du conseil consultatif du département américain chargé de la sécurité intérieure et occupe des postes de direction au sein de plusieurs conseils d’administration non gouvernementaux.

Son livre « How We Win: How Cutting-Edge Entrepreneurs, Political Visionaries, Enlightened Business Leaders and Social Media Mavens Can Defeat the Extremist Threat » est paru en mars 2019.

Pour sa carrière au gouvernement, Farah Pandith a reçu plusieurs distinctions, dont le Secretary of State’s Distinguished Honour Award. Elle a travaillé pour le Conseil national de sécurité, le Département d’État des États-Unis et l’Agence américaine pour le développement international. Elle est à l’origine du « Women in Public Service Project », une nouvelle initiative mondiale lancée par le Département d’État des États-Unis en 2011 visant à accueillir davantage de femmes dans le secteur de la fonction publique.

Farah Pandith a joué un rôle déterminant dans les efforts internationaux visant à mettre fin à la radicalisation. Elle est régulièrement invitée à la télévision, à la radio, citée dans la presse écrite, mais aussi dans le monde de l’art, de la culture et du cinéma : The New York Times, Washington Post, BBC, The Economist, Face The Nation, 20/20, ou encore Bloomberg.

Regardez Farah Pandith en conférence

Vous souhaitez réserver Farah Pandith en tant que conférencier pour votre prochain évènement ?